Quelles alternatives aux financements traditionnels ?

« Quelles alternatives aux financements traditionnels : les nouveaux mécanismes pour la mobilisation des capitaux », tel est le thème d’un workshop qui sera organisé le 3 juin à Tunis par la Chambre nationale des femmes chefs d’entreprise (CNFCE)Objectif : informer les participant(e)s sur les alternatives au financement bancaire classique à travers la présentation de nouveaux programmes dédiés au développement des entreprises et au renforcement de leur capacité de croissance.

Quelles en sont les conditions ? Comment ces nouveaux modes de financement participatifs peuvent-ils être mis en place ? Quels sont les principaux acteurs ? Ce sont les principales interrogations auxquelles les panélistes et invités tenteront de répondre.

Ce workshop sera rehaussé par la présence des adhérents de la CNFCE mais également d’autres membres des structures de l’UTICA et d’éminents invités qui opèrent dans le secteur du capital-investissement, de la microfinance et de la finance participative.

Notons que la CNFCE a placé la problématique de l’accès des femmes chefs d’entreprise au financement au centre de ses orientations stratégiques, et ce, depuis 2012. Des journées de réflexion ont été organisées autour de cette thématique, la dernière en date, celle du 18 mars 2014, a permis d’établir un dialogue constructif entre les institutions financières et les femmes chefs d’entreprise. Le rapport de cette journée est d’ailleurs disponible sur le site de la CNFCE (cnfce.org).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here