Algérie : Le e-paiement opérationnel dès fin juin

Le comité de normalisation de la Banque d’Algérie se réunira la semaine prochaine pour officialiser le lancement, vers la fin du mois de juin prochain, du e-paiement, rapporte notre confrère le site algérois Al Watan.

Le directeur de régulation de la monétique, Mouatassem Boudiaf, explique que le paiement par internet de certains services sera possible à la fin du semestre en cours; mais il ne concernera cependant que le paiement de factures et non pas le commerce en ligne.

Cette dernière option, très attendue par les Algériens, reste tributaire de la mise en place d’une réglementation par le ministère du Commerce pour encadrer, notamment, les éventuels litiges commerciaux. Concrètement, dans la phase actuelle, les détenteurs de cartes bancaires, estimés actuellement à 1 million de porteurs, pourront payer leurs redevances à la Seaal, aux trois opérateurs de téléphonie mobile, Ooredoo, Mobilis et Djezzy et Algérie Télécoms pour la téléphonie fixe et l’ADSL, en attendant que soient prêtes des compagnies comme Air Algérie, Sonelgaz actuellement en discussion avec la Banque d’Algérie, ainsi que l’AADL,les OPGI, les Douanes et la direction générale du Trésor.

Pour le directeur de régulation de la monétique, la généralisation de l’utilisation de la carte bancaire permettra de substituer le e-paiement à l’usage du fiduciaire et de diminuer ainsi la masse d’argent qui circule aussi bien dans le circuit formel qu’informel  : « L’objectif premier est d’impulser la massification de l’utilisation de la carte bancaire et celle des terminaux de paiement électronique dont seulement 120 sur les 2876 existant ont généré des transactions durant le premier trimestre 2015», a-t-il assuré.

La sécurité des paiements électroniques, ajoute Al Watan, est prise en charge par la Banque d’Algérie qui dispose de logiciels performants en vue de contrecarrer les fraudes et le piratage électronique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here