Tunisie – ONU : «La société civile a joué un rôle crucial dans la transition démocratique»

A l’issue d’une brève visite en Tunisie, le Haut commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme Zeid Ra’ad Al Hussein a salué « la détermination du peuple tunisien à défendre fermement les aspirations aux droits de l’Homme qui ont déclenché la transition de 2011 dans le pays, et ce en dépit de nombreux défis et obstacles potentiels ».

Et d’ajouter : « Nombreuses ont été les tentatives pour faire dérailler la Tunisie sur la voie d’une démocratie stable et durable mais, à chaque fois, ces tentatives ont été déjouées par la simple volonté des gens de divers horizons politiques de se parler entre eux, de trouver des compromis – et par l’inclusion de la société civile dans ce processus ».

Zeid Ra’ad Al Hussein a également salué le rôle crucial joué par la société civile tunisienne en assurant que la transition continue sur la bonne voie, en lançant un processus de dialogue national et en facilitant des réformes progressistes, notamment dans les domaines des droits de l’Homme, de l’état de droit et de la justice transitionnelle.

Le Haut-commissaire a souligné le soutien continu offert par le bureau des Nations Unies aux droits de l’Homme en Tunisie pour relever ces défis. Il a également encouragé la mise en place rapide d’une institution nationale indépendante des droits de l’Homme et la mise en œuvre d’un mécanisme de surveillance indépendant de prévention de la torture.

Notons qu’au cours de sa visite d’une journée à Tunis, le Haut-Commissaire a rencontré le Président de la République, Béji Caïd Essebsi, le Chef du gouvernement, Habib Essid, ainsi que le Ministre des Affaires étrangères, le Ministre auprès du Chef du gouvernement chargé des relations avec les institutions constitutionnelles et la société civile ainsi que le Président de l’Assemblée des représentants du peuple. Il a également rencontré des représentants de la société civile et les présidents de l’Instance Vérité et Dignité ( IVD ), la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle ( HAICA ) et l’Instance Nationale de la Lutte contre la Corruption ( INLUCC ).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here