Affaires sociales : Ce que le ministre peut faire

Lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui 14 avril,  au palais du gouvernement, le ministre des Affaires sociales Ahmed Ammar Youmbai  a présenté  les priorités de son ministère. Les priorités concernent plusieurs volets : les mesures sociales, le dossier des blessés et des martyrs de la révolution, l’immigration et les Tunisiens résidant à l’étranger, l’emploi et les relations professionnelles, la sécurité sociale.
Renforcement des mesures sociales
Parmi les mesures annoncées dans cette catégorie, le renforcement des primes mensuelles consacrées aux familles nécessiteuses. Le ministre a fait savoir  que cette prime mensuelle a connu une augmentation de l’ordre de 30 dinars. Désormais la prime mensuelle est devenue de l’ordre de 150 dinars au lieu de 120 dinars et de préciser que 10 dinars sont accordés à chaque enfant scolarisé. Notons que la prime peut aller jusqu’à 180 pour les familles nécessiteuse ayant des enfants scolarisés.
Dans le même contexte, le ministre a fait savoir que les primes seront versées à partir du 17 avril au profit de 250 mille familles nécessiteuses. Revenant sur le budget alloué aux familles nécessiteuses, le ministre a fait savoir qu’il s’agit de 500MD annuellement. M. Yanbaï a précisé que dans un souci de bonne gouvernance, plusieurs assistantes sociales se chargeront de vérifier s’il existe des familles dont la situation financière ne nécessite pas qu’on leur accorde une prime ou qu’elles bénéficient de  la carte gratuite des soins.«  1800 assistantes sociales se chargeront de cette mission », dit-il.

«  Il est prévu que le nombre total des familles nécessiteuses  qui bénéficieront des primes mensuelle atteindra les 850 mille familles, vers le mois d’octobre », annonce-t-il.

Favoriser l’emploi des personnes à besoin spécifiques
M. Yanbaï a fait savoir qu’un concours de la fonction publique a été ouvert pour les personnes à besoins spécifiques afin de pouvoir les intégrer dans le circuit économique. «   276 personnes ont été retenues à ce concours », dit-il. Dans le même cadre, le ministre a fait savoir  que dans un souci d’équité  le taux de recrutement des personnes à besoins spécifiques a été augmenté de 1 à 2%, dans la fonction publique. Notons que le concours en question a été ouvert au titre de l’année 2014.
La création du  Conseil national du dialogue social
un projet de loi relatif à la création du Conseil national du dialogue sociale sera bientôt déposé auprès du conseil des ministres et par la suite à l’Assemblée des représentants du peuple. Afin d’éviter la tension sociale dans le pays, un Conseil national du dialogue social sera créé. Le ministre a affirmé que ce Conseil bénéficiera d’une indépendance économique et sera autonome.  Le Conseil se chargera d’étudier totues les problématiques relatives au monde de l’emploi (syndicat, entrepreneurs et sa représentativité). D’après le ministre, ce conseil sera consulté dans tous les projets de loi relatifs directement ou indirectement  au monde de l’emploi.

Mieux décentraliser les agences de la Sécurité sociale
Le ministre a affirmé que pour mieux décentraliser les services de la Sécurité sociale, 18 agences de sécurité sociale seront ouvertes en 2015 et d’affirmer que jusqu’au mois de  janvier 2015, 13 agence de sécurité sociale ont été ouvertes  dans des  localité de Sidi Bouzid, Kairouan, Tozeur, Tataouine, Kébeli, Gabes, Siliania, Jendouba, Le  Kef, Nabeul, Zaghouan, Béjà et Ariana.
Dans le même contexte, le ministre a affirmé qu’il a été constaté que les délais de traitement des dossiers ne sont pas les mêmes d’une agence à une autre, raison pour laquelle un document indiquant le délai maximum du traitement des dossiers sera élaboré.

Le dossier des blessés  et des martyrs de la révolution
A ce propos, le ministre a indiqué que la liste définitive des martyrs de la révolution sera préparée dans les plus brefs délais en coordination avec les différents acteurs dans le domaine. La liste des martyrs sera annoncée avant le 31 juillet et pour ce qui est de la liste des blessés de la révolution, elle sera annoncée ultérieurement, la date n’étant pas encore fixée. De même, il est prévu de créer des cellules régionales pour les orienter et les diriger. Notons que toutes les cellules ont été instaurées vers le 9 avril 2015. Dans le même contexte, le ministre a affirmé que des mesures ont été prises concernant les blessées de la révolution. Notons qu’uniquement 18 gouvernorats ont terminé le listing des leurs martyrs.

Pour la création d’un Conseil national des Tunisiens résidant à l’étranger
Un projet de loi sera préparé pour la création d’un Conseil national des Tunisiens résidant à l’étranger. Le conseil  donnera son avis sur le partenariat  et les textes législatifs relatif à la coopération internationale relative aux Tunisien à l’étranger.
Notons que la configuration du Conseil prendra en considération la représentativité des Tunisiens à l’étranger, des activistes à la société civile et des experts dans le domaine.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here