ENI quitte la Tunisie

La compagnie pétrolière italienne ENI quitte définitivement la Tunisie. « Néanmoins, son départ n’aura pas d’impact sur la production de pétrole dans le pays « , a annoncé Zakaria Hamad, ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines.

Des négociations sont déjà en cours pour la cession de la part d’ ENI des champs pétroliers tunisiens qu’elle exploitait, et ce, au profit d’une compagnie qui dispose des capacités techniques et financières lui permettant de poursuivre l’activité de prospection et de production du pétrole et du gaz.

Partenaire stratégique de la Tunisie depuis 1960, exploitant les principaux champs pétroliers de la Tunisie dont El Borma, Borj El Khadhra et Maâmoura, l’ ENI avait décidé de quitter le pays depuis 2012 en raison de la hausse du coût de la production, de la régression des cours du baril de pétrole au niveau international et de la décision de la société mère de changer sa stratégie générale dans la prospection et la production des hydrocarbures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here