Tunisie : Nessma TV dans le viseur de la HAICA

Suite aux déclarations du représentant légal de la chaîne Nessma TV, Nabil Karoui, selon lesquelles il aurait reconnu être l’un des fondateurs du parti de Nidaa Tounes, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle ( HAICA ) a annoncé qu’elle prendra en compte ces nouvelles données « qui témoignent du manque d’indépendance de Nabil Karoui », en soulignant qu’elle se réserve le droit de le poursuivre en justice.

La HAICA estime que les déclarations de Nabil Karoui constituent « une violation des engagements légaux et des déclarations de principe faites par la chaîne quant à la non-promotion de l’image d’une personnalité ou d’un parti politique ». Dans un communiqué rendu public, hier lundi, la HAICA considère que la position de Nabil Karoui constitue également « une violation de la loi électorale ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here