Tunisie : un homme d’affaires envisage de porter plainte contre le ministère de l’Intérieur

Lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui  13 mars, l’homme d’affaires  Chafik Jarraya a affirmé qu’il  envisage  de porter plainte contre la direction générale de la Sûreté  qui relève du Ministère de l’Intérieur  sur fond de documents fuités prouvant que le ministère de l’Intérieur l’a  mis sur écoute sous le gouvernement de Mehdi Jomâa.

Dans le même contexte, il a affirmé que le site wikileaks en Tunisie a publié en janvier 2015 la totalité des enregistrements privés qui datent de janvier 2014. «  Où est la permission judiciaire pour ma mise sur écoute ? », s’indigne-t-il.

Par ailleurs, il a affirmé qu’il est prêt à passer devant la justice si les enregistrements fuités prouvent une accusation contre lui. L’homme d’affaires tunisien  aurait décidé de porter plainte contre le dirigeant de Nidaa Tounes  Ridha Belhaj.  Il a expliqué qu’il a reçu des messages de chantage par le biais du député de Nidaa Tounes, Walid Jalled, qui s’est rendu trois fois chez lui pour passer des messages de chantage de la part de Ridha Belhaj.

D’après l’intervenant, Walid Jalled lui a affirmé que Ridha Belhadej détient des  documents classés secrets constituant des preuves contre lui et qu’il a reçus de Kamel Letaif.  Toujours  d’après le même intervenant,  Ridha Belhaj lui aurait  fait un chantage en lui demandant : soit de réduire l’ampleur de la campagne médiatique contre lui  sinon la prison.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here