Tunis : grève perlée des magistrats

Magistrats grève - L'Economiste MaghrébinLes rapports entre magistrats et avocats sont extrêmement tendus. Après  la grève des avocats lundi 9 mars, voilà que trois jours plus tard, c’est au tour des magistrats de laisser éclater leur colère. Point de discorde : le projet de loi sur le Conseil supérieur de la Magistrature.

Dans de nombreux tribunaux des audiences n’auront pas lieu ce jeudi 12 mars à l’exception de quelques unes, telles que les procès liés au terrorisme, les procès en référé, ceux des enfants en danger, ou encore les procès relatifs à la période de garde à vue dépassée et des demandes de sursis. Ces procès ne seront pas suspendus.

Pour le moment, les magistrats n’ont pas l’intention de faire machine arrière.

Article précédentPause ministre !
Article suivantTunisie – Conseil des ministres : négociations sur les majorations salariales dans la fonction publique
Nadia Dejoui
Nadia Dejoui, travaille depuis plus de 3 ans comme journaliste politique à l’Economiste maghrébin. Diplômée de l’ESJ-Paris-Tunis ( 2012), elle a acquis de l'expérience comme journaliste free-lance pour plusieurs sites d'actualité comme Webdo , Tunisie Numérique, Direct info et Mena-Post. Elle est passionnée par l’écriture créative et la gastronomie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here