Tunis : grève perlée des magistrats

Magistrats grève - L'Economiste MaghrébinLes rapports entre magistrats et avocats sont extrêmement tendus. Après  la grève des avocats lundi 9 mars, voilà que trois jours plus tard, c’est au tour des magistrats de laisser éclater leur colère. Point de discorde : le projet de loi sur le Conseil supérieur de la Magistrature.

Dans de nombreux tribunaux des audiences n’auront pas lieu ce jeudi 12 mars à l’exception de quelques unes, telles que les procès liés au terrorisme, les procès en référé, ceux des enfants en danger, ou encore les procès relatifs à la période de garde à vue dépassée et des demandes de sursis. Ces procès ne seront pas suspendus.

Pour le moment, les magistrats n’ont pas l’intention de faire machine arrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here