Apple : les ventes de tous les records

2014 est l’année de tous les records pour Apple , notamment à la fin de l’année. Avec des ventes qui ont dépassé toutes les estimations, soit plus de 74 millions d’iPhone écoulés et près de 18 milliards de dollars de profits enregistrés à la fin de 2014, la firme californienne confirme que le marketing d’élite est une voie qui paye… très bien.

Dans son annonce des résultats financiers pour le premier trimestre de son exercice fiscal 2015 clos le 27 décembre 2014, la société a présenté un chiffre d’affaires trimestriel record de 74,6 milliards de dollars et un profit net trimestriel de 18 milliards de dollars. Un chiffre d’affaires à comparer avec celui de l’année précédente de 57,6 milliards de dollars, de même que le bénéfice net pour l’année précédente était de 13,1 milliards de dollars. Enfin, la marge brute générée était de 39,9% à comparer au taux de 37,9% pour le même trimestre de l’exercice précédent.

A cet effet, Tim Cook, directeur général d’Apple , affirme : « Nous voudrions remercier nos clients pour ce trimestre exceptionnel, durant lequel la demande pour les produits Apple a atteint des niveaux historiques (… ). Notre chiffre d’affaires a augmenté de 30% durant l’année écoulée, s’établissant à 74,6 milliards de dollars, et le travail accompli par nos équipes pour arriver à ces résultats a été tout simplement fantastique. »

Les raisons d’un tel succès : des ventes historiques d’iPhone et de Mac, ainsi que la performance record de l’App Store. Alors que la tendance pour les ordinateurs personnels est la baisse, Apple enregistre une hausse de 14 % pour les Mac. Avec plus 74 millions d’iPhone vendus, Apple se hisse à la tête des ventes des smartphones devançant le leader mondial Samsung.

L’ouverture sur le marché chinois a fortement contribué à ce succès, devenant le premier marché d’Apple pour les iPhone. Un fait qui confirme les prédictions de Steven Milunovich, analyste chez UBS, qui avait prévu que la Chine représentera 35% des exportations, en comparaison du taux  de 22% pour l’année précédente. Une progression concrétisée, notamment grâce à un partenariat avec le géant China Mobile, premier opérateur du pays qui compte plus de 700 millions d’abonnés.

Les prix très élevés des produits Apple significatifs d’un marketing de luxe, ne font pas reculer le consommateur, bien au contraire, la firme californienne prévoit  de continuer sur cette lancée, avec pour le début de l’année 2015, un chiffre d’affaires qui pourrait se situer dans une fourchette de 52 à 55 milliards de dollars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here