Cinéma-Tunis : Tounes 52 dissèque la loi 52

Autour de la loi 52, le réalisateur Marwen Ben Saad a réalisé  son documentaire «Tounes 52». Le documentaire dissèque cette loi en analysant ses répercussions sur le parcours de plusieurs jeunes dont le chemin a croisé  celui  du monde des stupéfiants.

Le documentaire est inspiré d’une histoire réelle et se base sur les témoignages d’avocats et d’acteurs de la société civile afin d’alimenter le débat et d’aborder sous différents angles  la problématique de la drogue.

S’exprimant  sur les ondes radiophoniques de Mosaïque fm, le réalisateur a estimé que son documentaire est un travail d’investigation : «  j’ai voulu faire un film qui explique  ce qu’est le cannabis dans toutes ses dimensions et qui présente des témoignages avec d’anciens détenus à partir de leur arrestation jusqu’au moment de leur libération » dit-il.

D’après le réalisateur, l’objectif du film est d’expliquer aux jeunes et aux hommes politiques «  notamment ceux qui ont promis la révision de la loi 52 » qu’il faut agir en arrêtant les dealers et non pas les consommateurs. «  J’ai réalisé ce film en ayant la conviction que la condamnation à la prison ferme des consommateurs n’est pas la bonne solution» conclut-t-il.

Rappelons que la loi la loi n°92-52 du 18 mai 1992  prévoit  un  an de prison ferme et 1000 dinars d’amende, et exclut toute circonstance atténuante.

L’avant-première du documentaire se tiendra à Sousse aujourd’hui le 17 janvier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here