Une moisson d’accords signés

A l’ouverture des travaux de la deuxième session du Comité intergouvernemental de haut niveau ( CIHN ) algéro-français, le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, actuellement en visite à Paris à la tête d’une importante délégation de ministres et d’hommes d’affaires, a évoqué la sortie de l’usine d’Oran de la première Renault Symbol fabriquée en Algérie, comme constituant  «le bon exemple de partenariat gagnant-gagnant que nous ambitionnons de démultiplier avec les opérateurs français dans d’autres domaines d’activité, tels que l’agriculture, l’énergie et le tourisme», s’est-il réjoui.

Au terme de la visite de M. Sellal à Paris, les deux parties ont signé les accords suivants, rapporte notre confrère algérois El Watan:

1- Convention de partenariat pour la création d’un centre d’excellence algéro-français de formation aux métiers de l’énergie et de l’électricité.

2- Conventions de coopération dans le domaine du sport

3- Convention de coopération professionnelle entre le ministère de l’Industrie et des Mines et l’Institut d’Economie Industrielle ( IDEI ) concernant l’accompagnement pédagogique au développement de l’Ecole nationale d’économie industrielle ( ENEI ).

4- Protocole d’accord entre la société IBSE International et le ministère algérien de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville sur des garanties d’achat de la production d’IBSE (préfabriqués).

5- Déclaration d’intention sur la coopération de défense.

6- Accord de coopération scientifique et technique dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire.

7-Protocole d’accord pour l’extension de l’activité Cital à l’ingénierie, la fabrication et la maintenance d’autorails entre la SNTF, Cital, Ferrovial , EMA, Alstom Transports et Alstom/Algérie.

8- Protocole d’accord pour la constitution d’une société mixte en matière de semences céréalières et fourragères entre Axéréal et l’Office algérien interprofessionnel des céréales.

9- Convention-cadre de partenariat économique et d’appui technique à la structuration et au développement de la filière bovine algérienne entre SGP Proda et Onilev pour la partie algérienne et Interbev pour la partie française.

10- Création d’une JV (49-51%) dans le domaine des études et engineering pour la réalisation des infrastructures et matériels ferroviaires, entre Sitirail ( filiale de SNTF ) et Systra/France.

Article précédentTunis – Procès en appel de Marzouki : huis clos au Tribunal administratif !
Article suivantTunis – Abidjan : mission d’hommes d’affaires tunisiens
Bechir Lakani
Diplômé de la Sorbonne en Linguistique comparée, passionné par le sport, la lecture, la musique et l'art, Béchir Lakani collabore avec le site L’Économiste Maghrébin depuis 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here