Médias – Présidentielle : les infractions ne manquent pas

Haica

Nouri Laajmi,  président de la Haute instance pour la communication audiovisuelle (HAICA), a affirmé que plusieurs médias ont commis des infractions lors du premier tour de la campagne électorale présidentielle « pourtant la loi est claire sur un certain nombre de points comme l’interdiction d’exploiter à son profit les résultats des sondages », argumente-t-il.

Le président de la HAICA a déclaré que plusieurs médias n’étaient pas neutres dans la couverture du premier tour d’une façon flagrante et il a pointé du doigt la publicité politique et la violation du silence électoral. M. Laajmi a précisé que la publicité politique est présentée sous forme de couverture médiatique déguisée  «  quand cette infraction est récurrente et claire, la HAICA doit prendre les mesures qui s’imposent », dit-il.

M.Laajmi a espéré  que  les médias assumeront  leurs responsabilités pendant le second tour de la présidentielle  et que leur couverture  respectera le cadre légal, l’éthique et les standards du métier.

S’expliquant sur les médias qui ont commis le plus d’infractions, Nouri Laajmi a dévoilé que Nessma tv et Hannibal Tv sont les chaînes qui ont commis le plus d’infractions. A preuve, plusieurs journalistes et animateurs ont privilégié des candidats au détriment d’autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here