Tunis : quel sort pour la justice transitionnelle et les avoirs mal acquis après Marzouki ?

Le Président provisoire de la République et candidat à la présidentielle, Moncef Marzouki, s’est adressé dans la soirée d’hier, vendredi 7 novembre 2014, aux internautes, et ce via une vidéo postée sur sa page officielle  Facebook. Cette vidéo vient dans le cadre de la campagne de Marzouki où il répond aux questions que lui posent les internautes sur la page officielle de ladite campagne.

A la question sur les dossiers de la justice transitionnelle et des deniers publics détournés, Marzouki a déclaré que si aujourd’hui ces dossiers restent ouverts, c’est grâce à sa présence au Palais de Carthage, et que, si jamais il est amené à le quitter, ces dossiers seront délaissés…

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here