Présidentielle : interdiction d’utiliser les ressources de l’Etat

Le conseil de l’ ISIE est la seule partie habilitée à statuer dans la question de l »exploitation par le président provisoire de la République, Moncef Marzouki, des ressources de l’Etat pendant la campagne électorale ; c’est ce qu’a déclaré Sofiene Ben Abid, président de l’Unité de contrôle du financement de la campagne électorale de l’Instance Supérieure Indépendante pour les élections ( ISIE ).

La loi électorale, a-t-il ajouté,  interdit aux candidats aux Législatives et à la présidentielle d’utiliser les ressources de l’Etat, en particulier en faveur de leurs campagnes électorales. Toutefois, « quelques exceptions sont permises pour les personnes bénéficiant de protection sécuritaire, d’exploiter les équipements mis à leur disposition ».

Le Conseil de l’ ISIE fixera les modalités des quelques faveurs accordées à certaines personnalités nationales, notamment le droit du président de la République à une protection rapprochée.

Notons que l’article 53 de la loi de base des élections interdit l’exploitation des équipements et des ressources publiques en faveur d’une liste, d’un candidat ou d’un parti politique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here