Tunis : Imed Dghij objet d’une enquête

large_news_imed-dghijImed Dghij, membre phare des Ligues de la protection de la Révolution, et les administrateurs de la page Facebook « Rijel ethawra bel Kram 2 » font l’objet d’une enquête ordonnée par le Ministère public pour incitation à la haine, insultes et nuisances à autrui via les réseaux sociaux.

Rappelons qu’Imed Dghij est sous le coup d’une peine de six mois de prison avec sursis. S’il est condamné cette fois, il risque de devoir purger les deux peines.

1 COMMENTAIRE

  1. Les Deghi-chiens, ces parasites qui sentent mauvais.

    Ces esclaves vivants des poubelles qui se prennent pour des
    héros, doivent s’engager à faire leurs preuves et leurs exploits en défendant leur
    pays ou en libérant la Palestine.

    Ces sales rats d’égout n’osent pas combatte car ils sont
    convaincu qu’ils seront rapidement enterrés vivants dans leurs trous avant même
    d’y arriver.

    Il est temps de nettoyer notre pays et de soulager les
    citoyens de ces parasites.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here