BHL se dit surpris par l’accueil hostile des Tunisiens

Le sulfureux Bernard Henri Lévy – père du désordre et des guerres civiles dans les pays arabes, en plus de sa qualité de sioniste déclaré et convaincu – a déclaré lors d’une interview accordée à la chaîne France 24 qu’il n’a pas besoin d’une autorisation pour visiter la Tunisie et qu’il s’est rendu dans notre pays pour rencontrer des responsables libyens.

« Les Libyens voulaient me rencontrer en France et moi je désirais que cette rencontre se tienne en Libye, mais finalement on a convenu de se rencontrer dans un pays à mi-chemin entre la Libye et la France », a-t-il expliqué, en se disant surpris par l’accueil hostile dont il a fait l’objet dès son arrivée à Tunis. « Je ne m’attendais pas à de telles réactions de la part d’un pays accueillant ayant fait une Révolution exemplaire comme la Tunisie », a-t-il déploré.

« Blague », c’est en ces termes que Bernard Henri Lévy a qualifié les informations sur son expulsion de la Tunisie de la part des autorités tunisiennes, en assurant qu’il s’est rendu en Tunisie avant de faire son retour en France de son plein gré et qu’il n’a eu aucun contact dans ce sens avec les autorités sécuritaires tunisiennes et françaises.

« Je me suis rendu en Tunisie dans le bon timing puisque le peuple tunisien vient de vaincre les obscurantistes à l’issue des élections législatives », a-t-il conclu.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here