Tunis : les IDE atteignent leur plus faible rendement

Les investissements directs étrangers (IDE) ont atteint, au terme des huit premiers mois de 2014, le plus faible rendement au cours des quatre dernières années pour s’établir à 1057,2 millions de dinars, selon l’agence des investissements extérieurs (FIPA).

Ces investissements ont enregistré des variations de 12,9%, par rapport à 2013, 9,4% par rapport à 2012 et 8,6% en comparaison de 2011.

Le secteur de l’énergie s’est taillé la part du lion des investissements étrangers sur le plan de la valeur, soit 550 MDT, contre 204,6 MDT pour ce qui est de l’industrie, 215,4 MDT pour les services et 6,2 MDT pour le secteur agricole.

Les IDE ont régressé en nombre, avec des baisses respectives de 10,7%, 10,9% et 11,2% par rapport aux années 2013, 2012 et 2011.

Article précédentLégislatives : Le miracle tunisien…!
Article suivantATL : baisse du produit net du leasing de 4,4%
Imen ZINE-Journaliste
Imen ZINE est Journaliste spécialisée en Economie depuis Janvier 2008. Elle occupe ce poste à L’Economiste Maghrébin depuis Mars 2012. Elle a obtenu une maîtrise en Journalisme francophone de l’Institut du Journalisme et des Sciences de l’Information de Tunis (IPSI) en Juin 2005.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here