Tunisie : un nouveau portail pour l’économie tunisienne

Le projet Meli Melek qui sera lancé officiellement le 30 octobre braque la lumière sur les problématiques économiques du pays, à l’intention du  large public.

En se basant sur des données provenant d’études analytiques, publiées par différents organismes nationaux tels que le Centre des Recherches et d’Etudes Sociales (CRES), l’Institut National des Statistiques (INS), la Banque Centrale de Tunisie (BCT), l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprise (IACE), l’Observatoire National de l’Emploi et des Qualifications (ONEQ), l’Union Générale Tunisienne des Travailleurs (UGTT) et l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA),  tels que l’Organisation de Coopération et du Développement Économiques (OCDE), Transparency International (TI), la Banque Mondiale (BM), le Bureau International du Travail (BIT).  Le nouveau projet  Meli Melek tentera de vulgariserles notions et les problématiques économiques pour le grand public.

Ce projet tentera de répondre aux questions suivantes : quel modèle économique pour la Tunisie ? Quelles sont les réformes nécessaires pour que la Tunisie retrouve le chemin de la prospérité économique ? Comment garantir une meilleure Tunisie pour tous ?

D’après les initiateurs de ce projet, Meli Melek cherche à « expliquer les opportunités qui s’offrent aux Tunisiens, en traitant des sujets tels que l’économie informelle, les subventions, le marché du travail, le système des retraites et bien d’autres et  à impliquer le citoyen  dans les problématiques économiques du pays ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here