Tunisie – Elections : le ministère de l’ Intérieur sur le pied de guerre

Les forces de l’ordre ont tout mis en œuvre pour sécuriser le processus électoral et le ministère a mis en place une série de dispositifs pour faire face aux pires scénarios possibles qui peuvent se produire durant les élections, a assuré le ministre de l’ Intérieur, Lotfi Ben Jeddou.

Interrogé sur la présence d’un terroriste dans une clinique privée de la capitale, le ministre a assuré que si un terroristes était hospitalisé dans une clinique privée pour y recevoir des soins, le ministère de l’ Intérieur l’apprendrait aussitôt grâce à un  système informatique qui lui permet d’identifier tous les patients admis dans les cliniques.

En outre, M. Ben Jeddou a indiqué que les appareils sécuritaires du ministère de l’ Intérieur effectuent un contrôle quotidien de tous les résidents des hôtels dans l’ensemble du territoire national.

Concernant l’éventuelle fermeture des frontières entre la Tunisie et l’Algérie, dimanche 26 octobre 2014, jour du scrutin, le ministre de l’ Intérieur a catégoriquement démenti cette information en soulignant, toutefois, qu’un renforcement militaire aura lieu dans la zone, surtout du côté algérien, où gendarmerie nationale et forces militaires seront déployées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here