Tunisie : le Budget de l’Etat 2015 serait de 29,163 milliards de dinars

Le budget de l’Etat pour l’exercice 2015 devra atteindre 29,163 milliards de dinars, soit une hausse de 3,7% par rapport au budget 2014.

Le projet de budget 2015 prévoit des dispositions visant à rationaliser la subvention d’une valeur de 356 MDT, dont 206 MDT au titre de l’ajustement de la facture de l’électricité et 150 MDT au titre de l’ajustement des prix des hydrocarbures.

Le volume du budget de l’Etat a été prévu sur la base des résultats qui seront réalisés en 2014 et du développement des différents indices économiques conformément au schéma de développement pour 2015, notamment les chapitres relatifs au développement de la conjoncture économique, la restructuration des importations et les prévisions relatives aux ressources de dépenses, de gestion et de développement, ainsi que le remboursement de la dette publique.

Ce projet de budget démontre que le gouvernement provisoire s’est basé, lors de son  élaboration, sur un nombre d’estimations relatives au taux de croissance, la moyenne du taux de change du dollar et celle du prix du baril de pétrole brut.

Pour le taux de croissance, le projet prévoit une croissance de 3% pour 2015, contre 2,5% prévue pour toute l’année 2014. Ce taux se fonde sur la hausse de la valeur ajoutée dans le secteur agricole (8%), les industries manufacturières (3,9%), les industries non-manufacturières et les hydrocarbures (2,3%), et les services offshore (2,7%).

Quant au taux de change du dollar, il a été fixé à 1,8 dinar, contre une moyenne de 1,670 dinar en 2014.

S’agissant du prix du baril de pétrole brut, il a été fixé aux alentours de 97 dollars le baril par rapport à 110 dollars en 2014.

D’autre part, le projet de budget de l’Etat 2015 prévoit de circonscrire le déficit du budget (du PIB) aux alentours de 5,1% par rapport aux 6% prévus pour tout l’exercice 2014, prenant en considération l’adoption de nombre de dispositions au cours de l’exercice 2015 :

  • Rationaliser la subvention pour une valeur de 356 MDT, dont 206 MDT au titre de l’ajustement du tarif d’électricité et 150 MDT au titre de l’ajustement des prix des hydrocarbures;
  • Fixer la masse salariale aux alentours de 6,6% en 2015, contre une moyenne variant entre 10 et 13% au cours des quatre dernières années, sans prendre en considération le règlement de la situation des ouvriers des chantiers, le mécanisme 16 et la recommandation du ministère des Affaires sociales qui concerne la hausse de la participation des employeurs au cours de l’année prochaine;
  • Augmenter le volume des dépenses d’investissement de 5,4 millards de dinars en 2014, à 5,8 millards de dinars en 2015;
  • Fixer le taux de pression fiscale aux alentours de 22,2%, contre 22,7% en 2014. Cette baisse pourrait s’établir à 20,4% compte non tenu des taxes imposées sur les sociétés pétrolières.

Toutefois, le projet de budget 2015 prévoit des ressources fiscales de 19,820 milliards de dinars, contre 17,733 milliards de dinars prévus pour toute cette année, soit une hausse de 5,8%.

La valeur des ressources non fiscales atteindrait, selon la même source, 1,775 milliard de dinars, contre 1,657 milliard de dinars cette année, enregistrant une évolution de 7,1%.  Dans le même sillage, les ressources d’emprunt s’établiraient à 7,568 milliards de dinars, contre 7,720 milliards de dinars, soit une réduction de 2%.

En outre, le montant des ressources propres serait de l’ordre de 22,595 milliards de dinars, contre 20,390 milliards de dinars prévus à la fin de 2014.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here