M. Bouraoui : Risque d’achat de voix et d’abstention considérable

Moez Bouraoui, président de l’association ATIDE, a exprimé son étonnement par rapport à la décision de l’ISIE de ne pas soutenir la diffusion du spot de sensibilisation contre l’achat des voix des électeurs  sur la chaine nationale «  surtout que cette instance est la première garante de l’intégrité des élections », insiste-t-il.  Et de  tirer la sonnette d’alarme  en estimant que « le risque d’avoir un taux d’abstention important est aussi grand que le risque d’achat de voix ».

D’ailleurs ce spot de sensibilisation a été lancé par l’association depuis quelques jours grâce à la collaboration  bénévole des professionnels tunisiens de la production et de la communication, et ce, pour fustiger « le caractère profondément anti-citoyen » de ce phénomène.

Il convient de rappeler que durant la dernière conférence de presse de l’ISIE du 17 octobre 2014, ainsi que sur les ondes radiophoniques, le président de l’instance, Chafik Sarsar, a admis que l’achat des voix était une réalité en Tunisie.

La lutte contre l’achat des voix pendant les élections est l’un des soucis des associations de la société civile comme  l’Union des jeunes chômeurs qui a lancé récemment une campagne de sensibilisation contre l’achat des voix des électeurs qui ciblent essentiellement  les personnes nécessiteuses et à besoins spécifiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here