Tunis : Evertek sur le chemin des écoles défavorisées

Le manque de soutien financier fait partie des maints obstacles qui empêchent tout effort pour l’amélioration de la qualité de l’enseignement dans nos écoles primaires, notamment celles situées dans les régions défavorisées de la Tunisie. Faire acquérir aux élèves les outils nécessaires de la lecture et de l’écriture est aujourd’hui un défi à relever dans l’urgence.

C’est le rôle incontestable des pouvoirs publics. Toutefois, sans le soutien de la société civile (associations, ONG, volontaires…) et du secteur privé, ces écoles ne verraient certes pas des jours meilleurs.

Outre l’absence de moyens de transport, d’électricité, d’eau, de routes réhabilitées, de sécurité routière, d’enseignants, le manque d’outils modernes d’enseignement, comme le matériel informatique sont aujourd’hui un sérieux problème.

En effet, la vulgarisation des TIC au sein des établissements scolaires est indispensable, étant donné que la maîtrise de l’outil informatique offre aux jeunes les compétences dont ils ont besoin pour devenir des citoyens actifs et responsables dans une économie axée sur l’information.

C’est pourquoi, à l’occasion du lancement de son nouveau-né, l’ EverMiracle Nano, la marque tunisienne Evertek signe sa première action citoyenne qui consiste à miser sur le savoir et à améliorer le quotidien des élèves des écoles défavorisées.

Cette première action sociale marque le début de tout un programme de soutien et d’aide à la communauté qu’ Evertek a choisi de mettre en œuvre, signant sa forte responsabilité sociale et son engagement citoyen.

Cette action, menée en collaboration avec le ministère de l’Education, consistera à renforcer les connaissances des enfants autour de la technologie qui leur facilitera l’accès à l’information et au savoir.

L’entreprise, qui a pris le soin d’aller vers des écoles défavorisées, en manque de moyens éducatifs, s’engage ainsi à équiper en matériels informatique une ou plusieurs salles de classe d’écoles primaires que le ministère désignera. Le financement de cette action sera réalisé grâce à une partie des recettes de ventes du nouveau smartphone EverMiracle Nano.  Le nombre d’écoles concernées dépendra des fonds récoltés.

« Nous désirons soutenir l’éducation nationale, considérant l’instruction des jeunes comme étant souvent limitée pour des raisons financières. L’argent ne doit pas être une barrière pour une jeunesse qui veut apprendre et constitue l’avenir de son pays. Aujourd’hui, Evertek a fait le choix de miser sur l’éducation qui se doit d’être une priorité pour tous », déclare Mohamed Ben Rhouma, Pdg de Cellcom.

Mohamed Ben Rhouma et Habib Eloumi
Mohamed Ben Rhouma et Habib Eloumi

Evertek contribuera ainsi à l’équipement d’écoles, et ce, en partenariat avec le ministère de l’Education qui s’est montré très enthousiaste face à l’initiative de la marque tunisienne. Profitant de la présence des représentants des médias, Habib Eloumi, directeur général des bâtiments et des équipements, en charge du projet au sein du ministère, a affirmé que nos écoles ont réellement besoin d’équipements informatiques, permettant à un maximum de jeunes d’apprendre à exploiter ces outils qui leur seront indispensables dans leur vie professionnelle, mais aussi au quotidien. « Nous sommes donc ravis de l’initiative d’ Evertek pour y participer et encourageons vivement de tels projets », dit-il.

De telles actions devraient fortement inspirer d’autres entreprises… sans attendre une quelconque intervention des pouvoirs publics pour faciliter à nos élèves l’accès aux nouvelles technologies et sauver de l’oubli plusieurs écoles dans les régions défavorisées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here