Tunis : l’UDC se mobilise contre l’achat des voix

L’Union des jeunes chômeurs (UDC) lancera aujourd’hui, le 15 octobre  à 11h, une campagne de sensibilisation contre l’achat des voix des électeurs qui ciblent essentiellement  les personnes nécessiteuses et à besoins spécifiques, nous confie Ahmed Sassi, responsable de  la communication de l’UDC.

L’UDC a choisi un slogan significatif et lourd de sens pour cette campagne  «  Ne vends pas ta voix, celui qui t’achète aujourd’hui te vendra demain ». D’après notre interlocuteur, le rôle que s’est assigné l’UDC, qui  œuvre pour lutter contre le chômage bien qu’elle ne se soit  pas présentée aux élections législatives, est celui de  sensibiliser les citoyens contre l’argent politique et le phénomène de l’achat des voix. « La campagne commencera aujourd’hui, devant le Théâtre municipal et au programme figurent une rencontre avec les citoyens, des discours des secrétaire généraux régionaux de l’UDC et la distribution de flyers », indique-t-il.

La campagne ne se limitera pas uniquement au Grand-Tunis car 11 gouvernorats sont ciblés par ce programme dont Bizerte, Kasserine, Béjà, Zaghouan, Gafsa et Gabès.  « Nous œuvrerons pour sensibiliser les citoyens, notamment dans les régions défavorisées et les zones rurales » et de rappeler que « plusieurs partis politiques  tentent d’acheter les voix des demandeurs d’emploi,  des personnes nécessiteuses et celles à besoins spécifiques« ,  dit-il et de poursuivre :  »  C’est à ce niveau que nous devons intervenir pour sensibiliser les citoyens ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here