Tunisie : 20 mille hectares de terres fertiles partent en fumée !

La Tunisie perd, chaque année, environ 20 mille hectares de ses terres fertiles cultivables à cause de l’érosion, de l’expansion urbaine, de la salinité et du désherbage, a déploré l’expert en ressources naturelles, Omar Mtimet qui s’exprimait  à l’occasion d’un séminaire organisé par la Fondation Temimi pour la recherche scientifique et les informations.

Près de 1,5 mille hectares de ces terres, dont la plupart sont au nord-ouest du pays, sont menacées d’érosion : le Kef et Siliana s’affichent en tête de liste des régions menacées  par cette catastrophe, a signalé l’expert en ressources naturelles.

Pour y remédier, M. Mtimet a appelé à sensibiliser les agriculteurs à la nécessité d’adhérer à des actions participatives pour faire face à la dégradation de ces terres à travers l’utilisation des engrais organiques, l’intensification des activités d’élevage et l’aménagement de lacs collinaires.

Dans le monde, 24% des terres agricoles sont menacés d’érosion, a rappelé la même source, soulignant que des actions immédiates devraient être engagées, car le sol dégradé nécessite des centaines d’années pour retrouver sa fertilité.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here