Tunis : Lobna Jribi motive son refus de signer

Le projet de loi relatif à la recapitalisation des banques publiques n’a pas été adopté par la Commission des finances de l’ANC, c’est ce qu’a dé- claré Lobna Jribi, rapporteur de ladite  commission, qui précise ne pas avoir signé le rapport, car « selon la loi organique de l’ANC, une loi ne peut être présentée en séance plénière, qu’après sa signature par le rapporteur de la Commission ».

Pourquoi a-t-elle refusé de signer le projet de loi ? A cause des manquements enregistrés au niveau du projet et au facteur temps, a-t-elle expliqué. « On ne peut examiner une loi relative à la restructuration de 50% du système bancaire d’une manière précipitée. Pourtant, je comprends la demande du Gouvernement d’examiner rapidement la situation de ces banques », a-t-elle expliqué.

Et d’ajouter : « On ne peut absolument pas consacrer une enveloppe de un milliard de dinars (80% de cette enveloppe est destinée à la STB), sans obtenir un minimum d’informations permettant  le contrôle ultérieur », a-t-elle martelé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here