Tunis : Le programme économique de Nidaa Tounes sous la loupe

Lors d’une rencontre organisée par « Le Cercle Kheireddine », débattant du programme économique de Nidaa Tounes, et mettant en avant la convergence et les apports de ce programme avec des questions fondamentales, Afif Chelbi, président du Conseil des orientations stratégiques au sein du Cercle, a mis l’accent sur les propositions concrètes d’actions et de réformes apportées par le programme de ce parti, et ce, en se basant sur la préservation du modèle sociétal (Autorité de l’Etat de Droit, Démocratie, Place de la Femme, Education sur la base des valeurs universelles…), la sortie de la crise (Modalités d’une sortie de crise progressive et non brutale…) et le renouvellement du  modèle de développement (rôles de l’Etat et du secteur privé, Emploi, Développement Régional, Politiques sectorielles, …).

Présentant les grandes lignes, ayant un rapport avec ces axes prioritaires, Mahmoud Ben Romdhane, président de la commission économique et sociale de Nidaa Tounes, a indiqué que son parti vise à préserver le modèle sociétal de la Tunisie, basé sur un Islam tolérant et ouvert, et sur la solidarité et la promotion sociale par le mérite.

Les perspectives de Nidaa Tounes se résument, à cet égard, dans l’ouverture et l’adhésion aux valeurs universelles, et ce, via le lancement d’un dialogue des cultures, des civilisations et des religions, d’un programme d’éducation religieuse et de la consolidation du patrimoine tunisien, de nos valeurs et des politiques économiques et sociales universelles.

Dans ce contexte, Nidaa Tounes a élaboré une vision claire et ambitieuse pour les cinq prochaines années, ainsi qu’un plan pour les 100 premiers jours après les élections.

Vision et perspectives

La vision de Nidaa Tounes est fondée sur une éducation moderne et obligatoire de 5 à 16 ans, un enseignement, une formation et une recherche ouverts sur le monde et une volonté de devenir un acteur dynamique dans le monde.

« Il s’agit d’un choix stratégique de Nidaa Tounes, une condition de notre souveraineté et de notre stabilité macroéconomique», a précisé M. Ben Romdhane.

Et d’ajouter que l’objectif primordial de Nidaa Tounes est de faire de la Tunisie une plaque tournante entre le Maghreb, l’Afrique, l’Europe et l’Asie.

De ce fait, Nidaa Tounes a tracé un programme pour changer le paradigme et faire que chaque région soit reliée à tous les points de la planète.

Il cible la consolidation et le développement des secteurs à forte valeur ajoutée, dont celui du tourisme, du phosphate et des hydrocarbures.

De plus, les relations avec l’Europe sont sous la loupe de Nidaa Tounes. Le parti vise, dans ce sens, à garantir le statut de pays associé à l’espace économique européen.

Par ailleurs, booster l’investissement extérieur est une condition fondamentale de la sortie de crise et d’une croissance soutenue. L’image de la Tunisie à l’international est, également, la clé de la réussite, notamment au niveau du classement et de la notation internationale.

Pour ce faire, un Sommet mondial pour le soutien à la consolidation démocratique de la Tunisie est en phase de préparation ;  il devrait se tenir en avril 2015. « Ce sommet portera ses fruits durant les cinq ans à venir et devrait mobiliser 50 milliards de dinars au profit de la Tunisie », a estimé M. Ben Romdhane.

D’un autre côté, le programme de Nidaa Tounes recommande la consolidation de la souveraineté nationale, l’affirmation de l’autorité de l’Etat, la remise au travail, la modernité et la redevabilité de l’administration et des institutions publiques.

Le même programme vise à promouvoir les acquis de la femme tunisienne, comme étant un capital humain à valoriser.

Toutes ces perspectives d’avenir ambitieuses peuvent être réalisables, selon Nidaa Tounes, par un compromis avec les forces vives, dont l’objectif est la reconstruction du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here