Société de gestion d’actifs : la FTH tire la sonnette d’alarme

Le gouvernement vient de soumettre à l’Assemblée nationale constituante un projet de loi portant sur la mission et les prérogatives de la Société de gestion d’actifs, créée dans la foulée de la loi de finances complémentaire 2014.

La Fédération Tunisienne de l’Hôtellerie (FTH) a présenté, lors d’une conférence de presse organisée ce matin, sa position sur ce projet et a lancé un appel au gouvernement et à l’ANC.

Radhouane Ben Salah, Président de la FTH, a déclaré, dans ce sens, que « la FTH a toujours milité en faveur de la mise en place d’une solution pour répondre au problème de l’endettement et la Société de gestion des actifs pourrait constituer une partie de la solution»; soulignant qu’ « il faut, néanmoins, délimiter ses attributions et déterminer son périmètre d’action. Car si le projet de loi est adopté, tel qu’il a été conçu, il va engendrer des résultats désastreux pour l’hôtellerie tunisienne et un impact aussi grave sur le climat social ».

De ce fait, la FTH a fait savoir qu’elle a soumis le projet de loi présenté par le gouvernement à des experts, faisant ressortir ainsi beaucoup de défaillances et d’incohérences d’ordre constitutionnel, juridique et financier.

En conclusion, la FTH  tire la sonnette d’alarme parce que le gouvernement semble vouloir faire passer le projet sans tenir compte des propositions des professionnels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here