Tunis – BEI & BTK : prêt de 40 MD d’euros en faveur des entreprises tunisiennes

BTK Emprunt obligataire

La Banque européenne d’investissement (BEI), la Banque tuniso-koweitienne (BTK) et le Réseau Entreprendre Tunis ont signé un accord-cadre de partenariat et de financement afin de soutenir les projets d’investissement présentés par les PME et les TPE tunisiennes, dimanche 7 septembre, au siège de la BTK à Tunis. Cet accord a été signé en présence des hauts responsables des trois institutions financières, le vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), Philippe de Fontaine Vive, Houssein Mouelhi, Directeur général  de la BTK et Badreddine Ouali, président du Réseau Entreprendre Tunisie.

A cette occasion, une ligne de crédit, d’un montant de 20 millions d’euros, soit 46 millions TND sera mis à la disposition de la BTK. Cette dernière réservera ce montant aux PME tunisiennes. Il est  à noter que 10% de ce montant sera accordé au financement de très petites entreprises qui bénéficieront d’un taux d’intérêt préférentiel.

Badreddine Ouali, président du Réseau Entreprendre Tunisie, a expliqué que le rôle de ce réseau est de présenter à la BTK les dossiers des TPE qui se conforment aux critères d’éligibilité. D’après M. Ouali, ce prêt arrive dans un contexte délicat. « Les PME et TPE représentent 90% du tissu économique tunisien, alors que les banques tunisiennes ne leur accordent qu’une enveloppe de 15%. L’accompagnement  des PME et TPE reste donc le maillon faible. L’appui bancaire aux entreprises renforce leur pérennité de plus de cinq ans et leur chance de réussite de 84%, contrairement à celles qui ne bénéficient pas d’un accompagnement d’experts et dont les chances de survie dans les cinq ans se limitent à 50%.

Il est à noter que les prêts seront accordés dans des conditions bien déterminées : le respect de l’environnement, de la loi fiscale et sociétale. En plus, les TPE ET PME créatrices d’emploi seront favorisées par rapport aux autres.

Expliquant la nature du prêt, Houssein Mouelhi, DG de la BTK a affirmé qu’il s’agit d’un prêt sur 10 ans et que les conditions de l’emprunt n’ont pas été arrêtées pour le moment. Et de rappeler que « les conditions de la BEI sont les conditions les plus intéressantes du marché. L’accord final sera prêt avant la fin de l’année courante ».

Répondant à une question sur le choix de la BTK et non d’une autre banque, Philippe de Fontaine Vive a déclaré que la BEI a suspendu toute collaboration avec les trois banques publiques tunisiennes, en attendant la publication des résultats de l’audit et la mise en application des réformes.  » Nous exigeons que nos prêts et dons soient utilisés le plus efficacement possible,  » affirme-t-il. Commentant la signature de l’accord, il a estimé qu’il s’inscrit dans le cadre de la relance économique et la facilitation de l’accès au crédit.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here