Tunisie : Les sociétés pétrolières invitées à renflouer le budget de l’Etat

« Les sociétés pétrolières sont invitées à renflouer le budget de l’État en s’acquittant de la taxe imposable  de 10% durant le deuxième semestre de 2014 avec un seuil minimum de 10 mille dinars pour les sociétés non productrices », a indiqué la directrice générale des Etudes et de la Législation fiscale au sein du ministère des Finances.

Les sociétés individuelles, confirme-t-elle, devront payer une taxe de 400 dinars payable sur deux tranches : une première en septembre 2014 et la deuxième en décembre.
En ce qui concerne les sociétés ayant déclaré une perte, une taxe a été décidée à hauteur de 50% du seuil minimum d’impôt, a-t-elle enfin souligné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here