Tunis : Le trafic de cigarettes à la RNTA confirmé

Selon les révélations de notre confrère La Presse, la Brigade économique d’El Gorjani a confirmé, récemment, qu’il y a un trafic de cigarettes en millions de dinars à la Régie nationale des tabacs et des allumettes (RNTA).  Après une enquête avec des fonctionnaires et des employés de la RNTA, deux fonctionnaires, un chauffeur et un gardien ont été arrêtés. Suite à cette même enquête, la brigade a remarqué qu’après le recrutement de nouveaux employés, la production des cigarettes à diminué de 20%.

Elle a, également, remarqué que le taux de déchets enregistré est de l’ordre de 30 % à la RNTA, un taux fixe depuis des années, alors que le taux de déchets à la Manufacture du tabac de Kairouan (MTK) avoisine les 8 à 10 %.

De ce fait, il a été conclu que les cigarettes qui sortent en cachette sont mentionnées dans ce taux de déchets.

Des caméras de surveillance existent déjà, mais, toujours selon le journal La Presse, il y avait des coupures d’une vingtaine de minutes à certains moments et des archives filmées qui ont été détruites pour ne pas prouver ce trafic.

Mais, certains employés, qui tiennent à sauver la RNTA, ont déclaré à leur directeur général qu’il y avait un grand trafic et ils ont même précisé l’équipe responsable de l’embarquement des cartons de cigarettes dans leurs propres voitures, sans être contrôlée par le gardien.

Afin de stopper cette hémorragie de trafic, la brigade économique s’est chargée de ce dossier et elle est déterminée à poursuivre ses enquêtes. Affaire à suivre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here