Tunis : Ajmi Lourimi se prononce pour la transparence financière

Suite à la déclaration du  juge auprès de la Cour des Comptes Mohamed Fraj El Manaa où il a affirmé, sur les ondes d’une radio privée,  que 48 députés de l’Assemblée nationale constituante  (ANC) n’ont toujours pas présenté leurs comptes bancaires depuis leur élection au 23 octobre 2011, leconomistemaghrebin.com a contacté le leader au sein du Mouvement Ennahdha,  Ajmi Lourimi afin de recueillir son avis sur la déclaration.

A. Lourimi a affirmé que « les députés concernés par cette déclaration n’ont qu’à se conformer à la loi et déposer les pièces justificatives de leurs comptes. Personne n’est au-dessus de la loi » dit-t-il. Avant de continuer «  même s’il s’avère que quelques députés du mouvement n’ont pas présenté leurs comptes bancaires, ils doivent le faire ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here