Tunis – Accord de démantèlement tarifaire : pertes annuelles de 3% du PIB

Signé le 17 juillet 1995 et entré en vigueur le 1er janvier 1998, l’Accord de démantèlement  de protection tarifaire entre la Tunisie et l’Union européenne relatif aux produits européens a coûté annuellement à la Tunisie l’équivalent de 3% du PIB, a estimé aujourd’hui le président de l’Institut tunisien des études stratégiques.

Ce taux de 3%  est un manque à gagner en ressources fiscales en termes d’importations tunisiennes des produits provenant de l’Union européenne.

Et d’ajouter qu’entre 1996 et 2010, les pertes en ressources fiscales causées par l’application de cet accord sont estimées entre 18 et 24 milliards de dinars.

«  Cet accord n’a pas contribué au développement économique en Tunisie », a affirmé Moez Ben Tahar, enseignant en économie.

Pour sa part, une représentante de l’Union européenne a indiqué que 80% de ces pertes sont dues essentiellement à l’existence de plusieurs mesures non-fiscales et la lenteur des procédures administratives. « La détérioration du climat d’affaires, l’absence des procédures commerciales plus simplifiées et la situation de l’infrastructure ont fortement contribué à ce résultat décevant », a-t-elle affirmé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here