Esprit et Samsung Tunisie invitent les jeunes Tunisiens à une journée d’initiation au développement

L’association Esprit Mobile a organisé, avec le soutien de Samsung Tunisie, le Scratch Day Tunisie 2014. A cette occasion, l’association a accueillie dans son enceinte les élèves des écoles Abou Kacem Echabbi, Cité el Khadra et Jaafar, Raoued, dans le but principal de propager le plaisir de la programmation auprès des enfants et du grand public, ainsi que de rassembler des initiatives encourageant l’apprentissage de la programmation pour les enfants.

Scratch day - L'Economiste Maghrébin

Une journée gaiement éducative

Au cours de cette journée high-tech dédiée à l’apprentissage ludique, les participants venus des différentes écoles primaires et secondaires ont été répartis en fonction de leurs âges pour assister à différents ateliers encadrés et animés par des formateurs Esprit Mobile. Lors de cette séance les « apprentis développeurs » âgés de 8 à 12 ans se sont appliqués lors de l’Atelier « Let’s Scratch » sur le langage Scratch pour les applications bureautiques, tandis que leurs aînés âgés de plus de 12 ans ont intégré l’atelier « AppInventor » au cours duquel ils ont pu s’essayer aux applications Android.

Les futurs développeurs ont eu droit, dans une seconde partie de la journée, à un cours à la suite duquel chacun d’entre eux a produit un projet sur la plateforme cible. Un challenge de taille qui a permis de révéler des talents certains, qui n’ont pas manqué d’être salués et récompensés.

En effet, les développeurs en herbe ont eu droit à des certificats de mérite, ainsi qu’à des Smartphone pour les plus remarquables d’entre eux de la part de Samsung Tunisie, qui n’a pas manqué d’encourager une initiative visant à stimuler le potentiel de cette jeune génération tunisienne high-tech.

 Accorder la priorité à leur formation doit être considéré comme un investissement pour l’avenir

Depuis sa création, l’association “ESPRIT MOBILE” s’est fixée l’objectif de transmettre aux jeunes développeurs les connaissances nécessaires afin de maîtriser le développement sur les systèmes d’exploitation mobiles, de les assister étape par étape depuis la suggestion d’idées jusqu’à la finalisation et la publication de leurs applications sur les différents markets officiels (tels que Google Play, AppWorld,  AppStore, etc…) Et surtout les intégrer dans les compétitions nationales et internationales autour des systèmes d’exploitation mobiles.

Et parce que ces enfants et ces jeunes, quel que soit leur âge, sont les adultes de demain, et afin  qu’ils ne soient pas que de simples consommateurs du numérique, on pense qu’il est judicieux de  les outiller afin qu’ils  acquièrent les clefs de l’usage des outils informatiques, et surtout les concepts et les techniques fondamentales de la programmation, pas seulement dans l’enceinte de l’école mais également et surtout  à l’extérieur.

Nous comptons construire une carte des initiatives et une carte des événements, toutes deux accessibles au grand public et aux écoles qui souhaitent s’ouvrir à cet enseignement. 

Scratch day - L'Economiste Maghrébin

La programmation pour les enfants

Afin de rendre le développement à la portée des enfants, plusieurs nations s’engagent dans une approche globale dans le but de diffuser le goût de la programmation ainsi que la culture informatique auprès des enfants et du grand public.

Divers événements ont été lancés dans ce sens tel que « Hour of Code » qui avait près de 20 millions de participants aux États-Unis, avec une participation massive des étudiants, des enseignants et des parents aussi.

Scratch Day, réseau mondial d’événements célébrant le codage de la part des enfants, est né en 2008 au laboratoire de MIT  qui continue à l’accueillir chaque année.

 Scratch est un langage de programmation qui permet de créer facilement des animations: histoires interactives, jeux vidéo, créations musicales et artistiques, etc…  et de partager les créations avec les autres sur le web.

 Scratch est développé par le Groupe de Recherche LifelongKindergarten auprès du Laboratoire Média du MIT. Ce groupe développe de nouvelles technologies basées sur le principe des blocs et de la peinture au doigt du jardin d’enfants.

Le développement du projet de Scratch, lancé en 2003, a reçu le soutien généreux du Consortium de recherche regroupant la Fondation Nationale pour les Sciences, la Fondation Intel, Microsoft, la Fondation MacArthur, la Fondation LEGO, la Foundation Code-to-Learn, Google, Dell, Fastly, Inversoft, et le MIT Media Lab.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here