Tunis – AMI Assurances change son fusil d’épaule

Il semble que les réformes du secteur des assurances, portant sur la hausse des fonds propres minimums, ont commencé à porter leurs fruits et  entraînant des mouvements de restructuration sur le marché. Les compagnies voient encore de la marge à  gagner vu  le taux de pénétration du secteur des assurances en Tunisie par rapport à la région MENA qui prouve que le potentiel de développement est encore important. L’arrivée de nouveaux assureurs sur le marché corrobore ce constat.

AMI Assurances s’est trouvée dans l’obligation de se doter des moyens financiers nécessaires, et ce, pour pallier la faiblesse des fonds propres qui l’ont empêchée de se conformer aux normes et ratios prudentiels du secteur, ainsi que celle de son portefeuille peu diversifié (forte concentration sur la branche automobile).

Pour améliorer encore plus sa notoriété et sa compétitivité, consolider son positionnement sur le marché des assurances, accéder à de nouveaux marchés et couvrir des risques élevés,  AMI Assurancesn’a pas voulu rester dans l’ombre.

Après dix ans d’expérience, la compagnie a décidé d’augmenter ses fonds propres. Elle a décidé de s’ouvrir à ses assurés adhérents  et non adhérents. Son Conseil d’administration a décidé le 28 décembre 2013 de transformer sa  forme juridique de Mutuelle en Société Anonyme. Pour changer la donne, les dirigeants d’AMI Assurances ont opté pour la démutualisation de la société et l’augmentation de son capital social dans le but de répondre à certains besoins et exigences dans un secteur qui a pu préserver son équilibre financier et technique malgré la conjoncture difficile qu’a connue la Tunisie en 2011.

ca-ami-assurance-l-economiste-maghrebin
Evolution du CA d’AMI Assurance

AMI Assurances a pu améliorer ses performances avec des primes émises et acceptées non vie s’élevant à 100 089 mDT, en 2012, marquant ainsi une croissance de 18,34% comparée à 2011 contre une baisse de 1,17% entre 2011 et 2010. La croissance du chiffre d’affaires d’AMI Assurances est estimée à 12,6% annuellement sur la période 2013-2017.

Ces prévisions se basent, d’une part, sur l’accroissement annuel moyen de 20,91% au niveau du résultat technique de l’activité vie. Et d’autre part, sur l’accroissement du résultat technique non vie de -785 mDT à 16 510 mDT entre 2013 et 2017. De ce fait, la marge technique va nettement se redresser pour atteindre les 9,9% fin 2017.

C’est pourquoi, l’opération de souscription au capital d’AMI Assurances a démarré aujourd’hui  et se poursuivra jusqu’au 6 juin prochain. Pour fêter ce moment historique dans la vie de la compagnie, des actionnaires, amis, adhérents, assurés et hommes des médias ont été conviés à une réception organisée hier à Tunis.

Revenant aux détails de l’opération :  la démutualisation   et la transformation d’AMI Assurances en société anonyme se fera à  travers :

• Une conversion du fonds commun en capital de 1 735 140 dinars en 1 735 140 actions, de nominal de 1 dinar ;

• Une souscription au capital en numéraire d’un montant de 31 400 000 DT et ce par l’émission de 1 570 000 actions émises à 20 dinars chacune, de nominal de 1 dinars et une prime d’émission de 19 dinars.

• Une augmentation de capital par incorporation des réserves, et ce, par la création d’actions nouvelles à attribuer gratuitement aux actionnaires détenteurs des actions anciennes créées suite aux opérations de conversion du fonds commun et de souscription au capital, à raison de 3 nouvelles actions gratuites pour une action ancienne.

Toutes les actions à émettre seront nominatives et seront de catégorie ordinaire.

Bon vent…

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here