Tunisie : évolution des intentions d’investissement

A en croire le cabinet d’étude AMC Ernst & Young, l’année 2014 connaîtra une évolution dans les intentions d’ investissement. Zoom sur l’étude…

L’étude en question s’appuie sur les déclarations de plusieurs chefs d’entreprise qui ont exprimé leurs intentions d’investir pour les douze prochains mois. Ainsi 49% des entreprises tunisiennes envisagent d’augmenter leurs investissements contre 31% pour 2013, soit une évolution de 18%.

Par contre, les entreprises ayant l’intention de maintenir leurs investissements en Tunisie sont en régression d’après l’étude, en raison du climat morose des affaires en général.

Quant à l’embauche, elle est en régression également : pour les entreprises 100% tunisiennes, elle est de 32%, de 50% pour les entreprises étrangères et de 50% pour les entreprises tunisiennes à participation étrangère à hauteur de 50%.

Revenant sur l’intention des entreprises dans l’ investissement dans les régions, l’étude affirme que 59% des dirigeants interrogés ne sont pas intéressés par l’investissement dans les régions, contre 41% qui le sont. Les arguments avancés par les investisseurs intéressés sont « l’augmentation de la proximité avec les clients pour les banques » et d’autres qui ont déjà des activités dans les régions et se trouvent devant le seul choix de les maintenir.

Quant aux dirigeants des entreprises réticents à investir dans les régions, ils ont présenté des arguments classiques comme le manque d’infrastructure, le besoin de la proximité avec le littoral pour des raisons logistiques.  Il ressort de ces statistiques, que la majorité des entreprises tunisiennes ne sont pas intéressées par l’investissement dans les régions.

Pour ce qui est des méthodes adoptées pour l’expansion des activités, l’international est le premier choix des dirigeants d’entreprises interrogés, soit 48% d’entre eux contre 65% en 2013 soit une régression de 17%. En deuxième position, le partenariat avec d’autres établissements (38%) contre 16% de l’année 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here