Et si nos salaires étaient en danger ?

« Le ministère de l’Economie et des Finances a pris des mesures exceptionnelles pour assurer le versement des salaires des fonctionnaires publics pour le mois d’avril 2014 et le Gouvernement devra fournir 600 millions de dinars d’ici le mois de juillet prochain, pour éviter une éventuelle incapacité de rémunérer les fonctionnaires publics », a révélé le porte-parole du Gouvernement, Nidhal Ouerfelli, lors d’une conférence de presse tenue hier, jeudi 10 avril, en assurant que la balance commerciale connaît un déficit de 1,1 milliard de dinars chaque mois et que les réserves en devises ne couvre que 98 jours d’importation.

Le porte-parole du gouvernement a également souligné que la situation financière demeurera difficile durant le reste de 2014 et pendant 2015, d’autant plus que l’État s’est endetté durant les trois dernières années pour couvrir les frais de consommation et de subvention et non pas pour soutenir l’investissement. « La situation financière et économique du pays est difficile, mais elle n’est pas catastrophique », a-t-il conclu.

« La situation des finances publiques subit de très grandes pressions surtout qu’il y a une forte demande de liquidités. Cette situation est due à l’augmentation du déficit de la trésorerie publique pour 2013 qui a atteint 2,5 milliards de dinars.

Cette somme a été remboursée durant les trois premiers mois de 2014, mais il existe des estimations selon lesquelles  ce déficit atteindra 2,1 milliards de dinars dans le budget de 2014 », a-t-il prévenu.

Et d’ajouter que le gouvernement a approuvé la décision de l’emprunt national qui sera lancé avant la fin du mois de mai prochain, espérant ainsi récolter plus de 500 millions de dinars grâce à la participation des citoyens.

Evoquant le secteur du tourisme, Nidhal Ouerfelli a indiqué que 13 millions de dinars supplémentaires ont été alloués au budget de la promotion de la saison touristique actuelle et pour la création d’un observatoire national du tourisme.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé que le plan stratégique dans le secteur touristique comporte essentiellement la diversification du produit et l’amélioration de la qualité des services.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here