Rencontre Jomaa-Christine Lagarde : le oui-mais du FMI

Cristine Lagarde« Le FMI continuera d’accompagner la Tunisie dans la mise en œuvre de son programme économique, au moyen de concours financiers, de conseils de politique générale et d’une assistance technique », a déclaré la directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde en recevant, hier, jeudi, au siège du FMI, le chef du Gouvernement provisoire Mehdi Jomaa. « Je salue la profonde détermination du gouvernement  tunisien à mener les politiques économiques et les réformes structurelles nécessaires pour relever les grands défis que connaît la Tunisie »,  a-t-elle ajouté.

«Cette rencontre, a souligné la patronne du FMI, m’a donné l’occasion de féliciter le Premier ministre des progrès enregistrés par la Tunisie dans sa transition suite à l’adoption de la nouvelle Constitution ».

Toutefois, relève un communiqué du FMI, « la situation économique de la Tunisie reste fragile, la croissance ne suffisant pas à faire reculer sensiblement le chômage. La réduction des déséquilibres macroéconomiques, la relance de l’investissement et la promotion d’une croissance plus inclusive seront indispensables pour créer des emplois de façon durable et répondre aux aspirations légitimes du peuple tunisien ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here