Compensation : 250 000 ménages vulnérables !

En prévision de l’allègement du fardeau de la Caisse générale de compensation qui pèse sur le budget de l’Etat, le ministère des Affaires sociales est en train de parfaire son système de ciblage des Tunisiens devant profiter des subventions. C’est ainsi que Rachid Barouni, responsable au sein de ce ministère, nous apprend, en marge du point de presse tenu lundi 24 mars au siège de la BCT à l’occasion de la fin de la mission du FMI, que la base des ménages vulnérables, évaluée actuellement à 230 000 ménages; passera à 250 000 ménages. L’aide scolaire à cette catégorie passera de 30 à 40 dinars. Toujours dans le cadre de la volonté d’accompagner ces ménages qui ne seront pas affectés par les prochaines augmentations de certains produits compensés, notamment énergétiques, un seuil inférieur de consommation d’électricité leur sera réservé et sera facturé au prix minima compensé.
Une telle démarche répond aussi au souci du Fonds monétaire international, tel qu’exprimé par Amine Mati, chef de division adjoint, qui a souligné que les priorités de l’actuel gouvernement consistent à rétablir la situation économique, à jeter les bases saines du système économique de demain et à protéger les populations vulnérables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here