Bientôt une conférence nationale sur l’économie tunisienne

Redresser les finances publiques est une tâche qui doit être assumée par tous sans exception. Aussi la Loi de finances  2014 va-t-elle être appliquée dans ses détails avant même de réfléchir à une loi complémentaire. Un effort national doit être fait dans le sens de la mobilisation de ressources financières intérieures pour pouvoir boucler le budget. Pour ce faire,  8 000 milliards de nos millimes manquent à l’appel. Les institutions financières internationales ainsi que l’Union européenne nous font confiance et ont accepté de nous accorder des crédits, mais c’est aussi à nous Tunisiens de nous mobiliser pour sauver notre économie, le pays et réaliser ainsi les objectifs de la révolution. « La situation  économique du pays reste très fragile, très critique et compliquée. Elle demande un retour au travail et à l’accroissement de la production et de la productivité ainsi qu’un accord sur les grandes orientations à adopter. C’est ce qui sera fait lors de la conférence nationale sur l’économie actuellement en préparation», a déclaré Hakim Ben Hamouda, ministre de l’Economie et des Finances, à l’occasion de la fin  de la mission d’évaluation du FMI. Cette rencontre décisive pour l’avenir du pays se tiendra prochainement  et réunira  un large éventail de représentants des acteurs économiques et de la société civile notamment. M. Ben Hamouda a de même déclaré que la stratégie gouvernementale de réforme du secteur bancaire et surtout des banques privées sera présentée dans un mois. «  Jusqu’à présent aucune décision n’a été prise en ce sens. Toutes les possibilités sont à l’examen », a précisé à ce propos Chedly Ayari, Gouverneur de la BCT .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here