Prêt du FMI : l’UTICA dénonce les accusations mensongères

Suite aux dernières déclarations faites par un membre du conseil d’administration de la Banque centrale de Tunisie (BCT) à plusieurs organes de presse et selon lesquelles des hommes d’affaires tunisiens auraient incité le Fonds Monétaire International (FMI) à bloquer et ralentir l’opération de prêt accordé à la Tunisie, et suite aux insinuations faites par certaines parties selon lesquelles cette intervention a été faite lors de la réunion en novembre dernier d’une délégation du FMI et de représentants de l’UTICA. L’organisation patronale a, dans une déclaration publiée hier, démenti cette information dénuée de tout fondement, en précisant que ladite réunion a eu pour objet l’évaluation faite par le FMI de la situation économique en Tunisie.

Le communiqué ajoute que lors de cette réunion, les représentants du secteur privé ont présenté leur point de vue et leur vision pour surmonter la crise que traverse la Tunisie et dépasser les difficultés économiques conjoncturelles. Les représentants de l’UTICA ont notamment passé en revue avec la délégation du FMI les répercussions graves de la crise politique actuelle sur l’économie nationale.

L’UTICA, ajoute le communiqué, condamne fermement ces tentatives de porter atteinte à l’image de l’organisation patronale et de ses dirigeants et de mise en doute de son nationalisme affirmant qu’elle continuera à défendre l’intérêt supérieur du pays quels que  soient les conditions et le prix.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here