L’UE approuve la réforme du chargeur unique pour les appareils électroniques

USB-C

D’ici fin 2024, tous les téléphones portables, tablettes et appareils photos de l’UE devront être équipés d’un port de charge USB-C.

Le Parlement européen a approuvé hier de nouvelles règles qui introduiront un port de charge unique USB-C pour les téléphones portables, les tablettes et les appareils photo dans l’Union européenne d’ici 2024. Une première mondiale qui devrait pénaliser le fabricant d’iPhone Apple plus que ses concurrents.

Ainsi, le vote confirme un précédent accord entre les institutions de l’UE. Et il fera des connecteurs USB-C utilisés par les appareils basés sur Android la norme de l’UE. Obligeant donc Apple à changer son port de charge pour les iPhones et autres appareils.

En outre, l’accord couvre les lecteurs électroniques, les casques et d’autres technologies. Ce qui signifie qu’il pourrait également avoir un impact sur Samsung, Huawei et d’autres fabricants d’appareils, ont déclaré les analystes.

Alors que dans le passé, Apple avait averti que la proposition nuirait à l’innovation et créerait une montagne de déchets électroniques.

Les législateurs européens ont pourtant appuyé la réforme à une large majorité. Et ce, par 602 voix pour et seulement 13 contre. Sachant que ce changement a été débattu pendant des années. D’ailleurs, il était motivé par des plaintes d’utilisateurs d’iPhone et d’Android. Ces derniers  devant passer à différents chargeurs pour leurs appareils.

Jusqu’à 250 millions d’euros d’économies

Par conséquent, la Commission européenne estime que le chargeur unique permettrait aux acheteurs d’économiser environ 250 millions d’euros. En effet, selon une étude de la Commission de 2019, la moitié des chargeurs vendus avec les téléphones portables en 2018 avaient un connecteur USB micro-B. Tandis que 29% avaient un connecteur USB-C et 21% un connecteur Lightning, qu’utilise Apple. D’ici la fin de 2024, tous les téléphones portables, tablettes et appareils photo de l’UE devront être équipés d’un port de charge USB-C.

Puis, à partir du printemps 2026, l’obligation s’étendra aux ordinateurs portables. La nouvelle loi fait partie d’un effort plus large visant à réduire les déchets électroniques. De même qu’à permettre aux consommateurs de faire des choix plus durables.

Article précédentKairouan – Festival du Mouled : comportement inapproprié lors d’un spectacle de Stambali
Article suivantMattel, filiale de Tunisie Télécom en Mauritanie, signe un accord de partenariat stratégique avec Huawei

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here