Les Aigles de Carthage vs la Seleção : une rencontre amicale qui s’annonce passionnante

L’équipe de Tunisie se mesurera, mardi prochain au Parc des Princes, aux quintuples champions du monde. Avant cette rencontre amicale au parfum de revanche, les Aigles de Carthage se sont débarrassés difficilement de la modeste équipe des Comores par un petit score poussif de 1-0.

Les Aigles de Carthage devraient par conséquent améliorer le niveau de leur jeu pour pouvoir suivre le rythme effréné de ces diables de Brésiliens.

Qui se souvient encore du match historique entre la Tunisie et le Brésil en 1973 au Stade olympique d’El Menzah, lequel s’est terminé par le score de 4-1 au profit de la Seleção ? Et durant lequel, l’immense Attouga repoussa un coup franc tiré par le légendaire ailier gauche brésilien Rivelinho. Au prix d’une épaule déboitée. Tellement le tir de 40 m était surpuissant!


Allons-nous vivre les mêmes sensations, presque un demi-siècle plus tard ?

Les deux équipes, qui ne se sont jamais croisées depuis cette date, joueront un match amical international mardi 27 septembre 2022, au Parc des Princes à partir de 19h30 (heure de Tunis).

Succès populaire garanti. Puisque la rencontre se disputera à guichets fermés devant 48 000 spectateurs, dont une majorité de supporters tunisiens vivant en France.

En effet, presque toutes les places mises en vente sur le site du PSG sont parties en seulement quelques heures. Reste une poignée de tickets qui pourraient être mis en vente sur le même site quelques jours avant la rencontre.

Succès sportif également puisque ce match officiel se déroulera entre les deux formations qualifiées pour la Coupe du monde qui aura lieu du 20 novembre au 18 décembre au Qatar. Avec une différence de taille : le Brésil a été sacré cinq fois champion du monde; alors que les Aigles de Carthage ont participé à cinq reprises à cette grand-messe du football, sans jamais dépasser le premier tour de cette compétition.

Sachant que la Tunisie, qui jouera pour la première fois de son histoire dans l’enceinte du XVIe arrondissement de Paris, affrontera l’équipe de France le 30 novembre lors de la 22ème édition de la Coupe du monde au Qatar, pour le compte du 3ème match du groupe D.

Un signe qui ne trompe pas de la motivation du team tunisien. Tous les joueurs, excités à l’idée de se frotter aux super stars brésiliennes, avaient pris part mardi dernier à la séance d’entraînement, y compris ceux qui sont arrivés le jour même à Paris. A savoir Wahbi Khazri, Seïfeddine Khaoui et Seïfallah Letaïef.

Un match décevant face aux Comores

Rappelons à cet égard que durant son séjour parisien, et dans le cadre de ses préparatifs pour le Mondial, l’équipe de Tunisie avait rencontré en match amical, jeudi 22 septembre, au Stade omnisports Croissy-sur-Seine, la modeste équipe des Comores.

Laquelle a marqué la dernière CAN du Cameroun par une victoire historique contre le Ghana, lors du troisième match du premier tour. Un bon match de préparation et un bon sparring-partner pour entamer le match choc contre le géant brésilien.

Les Aigles de Carthage ont battu l’équipe adverse sur la plus petite des marges (1-0). Le but victorieux a été inscrit à la 55ème minute suite à une belle détente de Taha Yassine Khenissi. Incertain jusqu’à aujourd’hui à causes de ses sorties parfois hasardeuses, le jeune portier tunisien Bechir Ben Said s’est montré impérial. Notamment en sauvant sa cage grâce à une magistrale parade à la 73ème minute.

Frustration

Mais, ce qui a retenu l’attention dans ce match amical, ce sont les conditions plus que controversées de la rencontre qui s’est déroulée au Stade omnisports Croissy-sur-Seine dans la banlieue parisienne, qui a une capacité n’excédant pas les 300 spectateurs.

Frustrés, de nombreux supporters tunisiens ont exprimé leur colère sur les réseaux sociaux de n’avoir pu ni suivre la retransmission du match ni assister physiquement pour ceux résidant en France.

En effet, ce modeste stade gardé par un imposant service d’ordre est conçu de manière à éviter la présence de personnes indésirables.

Alors a-t-il été choisi par le sélectionneur Jalel Kadri pour éviter à tout prix la pression sur les épaules de ses joueurs. Et ce, pour ne pas dévoiler ses cartes, étant sur le sol des Bleus, l’un de ses prochains adversaires au Mondial? A moins que ce soit pour des problèmes de droits de diffusion.

Nous voilà au moins rassurés que le prochain match amical face au Brésil sera diffusé en Mondovision.

Article précédentLe Mouled sera célébré le samedi 8 octobre 2022
Article suivantA l’ONU, la Tunisie défend une gestion de la dette des pays en développement loin des “diktats”
Bechir Lakani
Diplômé de la Sorbonne en Linguistique comparée, passionné par le sport, la lecture, la musique et l'art, Béchir Lakani collabore avec le site L’Économiste Maghrébin depuis 2011.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here