FIC2022 : « Le prince de Tarab » , Saber Rebaï éblouit son public

Saber Rebaï

« Athada Al Alam », « Ya Asal », « Ana Tmanit », « Sidi Mansour », « Daloula » et d’autres chansons très connues de l’artiste Saber Rebaï ont ébloui, hier 16 août 2022, le public de l’amphithéâtre de Carthage. Et ce, lors de cette 56ème édition du Festival international de Carthage.

Pendant presque deux heures et demi, S. Rebaï a réussi à capter l’attention de son public de différents âges. En effet, l’amphithéâtre était plein, puisque le concert a été « sold out » 10 jours avant la date prévue. D’ailleurs, il y a eu des personnes qui sont restées pendant toute la soirée sans trouver des places. Mais, elles chantaient et dansaient avec la star tunisienne.

Les températures élevées n’ont pas empêché des milliers de fans d’attendre plus de cinq heures avant le début de la soirée. Afin de trouver une place dans le théâtre archéologique de Carthage.

La star arabe Saber Rebaï a présenté avec enthousiasme ses chansons tunisiennes et orientales anciennes (à partir de 90) et nouvelles et d’autres chansons tunisiennes appartenant à notre héritage culturel. Ainsi que des génériques des feuilletons. En répondant, également, à toutes les propositions réclamées par le public.

Il a fait preuve sur la scène d’une grande performance en créant une ambiance décrite par le public comme merveilleuse. Et ce, pour son retour sur la scène Festival international de Carthage, après une absence de deux ans.

Une riche carrière

Après la soirée musicale, la ministre des Affaires culturelles, Hayat Ketat, a honoré l’artiste, Saber Rebaï, pour sa carrière riche.

En effet, lauréat d’un concours pour jeunes talents en 1985, la star se produit pour la première fois au Festival international de Carthage.

Dès les années 1990, il est sollicité à travers le Moyen-Orient et divers compositeurs et paroliers souhaitent travailler avec lui. Comme beaucoup d’artistes arabes, il parfait son art au Caire puis au Liban, où une forte médiatisation contribue à bâtir sa notoriété.

En outre, il effectue des tournées partout dans le monde — Monde arabe (dont une tournée en Palestine), Europe, Amérique, Australie ou encore Corée du Sud — et se produit dans des salles comme l’Olympia à Paris et l’Opéra du Caire.

Il se fait également remarquer par ses prestations et conseils lors d’apparitions à la Star Academy Moyen-Orient. De même qu’il intègre le jury de The Voice Ahla Sawt avec Sherine Abdel Wahhab, Kadhem Saher et Assi Al Hillani.

Enfin, notons que « le prince de Tarab » est en train de préparer un clip vidéo pour sa chanson  « Bnet Halal ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here