FIC2022 : un spectacle enflammant Carthage, « Made by Hassen Doss »

Hassen Doss

Un style spécial, une voix forte et une présence très impressionnante sur la scène de l’amphithéâtre de Carthage, ont réuni les festivaliers. Hassen Doss, puisqu’il s’agit de lui, a réussi, hier 9 août 2022, dans une soirée exceptionnelle, à enflammer le théâtre romain de Carthage. Et ce, par une performance exceptionnelle, lors de cette 56ème édition du Festival International de Carthage.

Durant deux heures, la voix tunisienne, qui a ralenti le temps dans l’amphithéâtre de Carthage, a attiré un grand public de différents âges. Il a présenté un show, mélange de sa voix, de sa performance théâtrale et artistique sur la scène. En effet, Hassen Doss a été très dynamique, essayant à chaque fois d’interagir; et ce, en parcourant toute la scène et communiquant avec le public. Le spectacle n’a pas été ennuyeux. Au contraire, il a présenté son show en toute harmonie avec l’Orchestre Symphonique Tunisien “Fadi Ben Othman” et un spectacle de danse classique.

Ce fut un spectacle bien organisé, ajoutant des effets visuels et esthétiques au travail, qui semblaient cohérents avec la musique présentée.

H. Doss est connu de son public comme un chanteur, danseur, instrumentiste et acteur. Avec son style bien particulier qui le distingue des autres artistes. Il est rebelle à la monotonie et à tout ce qui est classique.

Ainsi, il a ravi ses fans avec l’opéra et le rock. Tout en chantant ses chansons “Ashqa”et “Katouse Rmed” et le fameux “Tayar”. Au programme également “Comme d’habitude” et “Quand je t’aime” et des chansons comme Con te partiro” et “Brucia la terra” d’Andrea Bocelli , “Nessum Dorma” de Pavarotti “ou encore “Grande Amore” du trio IL Volo et “Nella Fantasia”. Il a également présenté pour la première fois la chanson de “Asfour Stah” pour le film “Asfour Stah” (Halfaouine, l’enfant des terrasses)

Le spectacle mêle la joie et les sentiments de l’artiste et ont poussé le public vers un autre univers. C’est pourquoi, les spectateurs ont exprimé leur satisfaction; et ce, jusqu’à la fin le spectacle.

Carthage 2018 et 2022 : Quelle est la différence ?

Dans une déclaration à l’économiste maghrébin.com, Hassen Doss a exprimé sa joie d’être pour la deuxième fois présent au Festival international de Carthage. Pour lui, cette deuxième chance est un défi difficile à relever. Celui de prouver sa performance et ses compétences en présentant un spectacle différent de celui de 2018 et essayant de présenter un spectacle respectable et à la hauteur.

« Aujourd’hui, c’est mon meilleur jour, puisque j’ai gagné le défi, en trouvant l’amphithéâtre rempli d’un public très satisfait. Je fais un spectacle Made by me », a-t-il dit.

 

Dans ce spectacle, Hassen Doss n’a pas seulement été un artiste; mais il a su aussi réagir en tant qu’être humain. En effet, il a arrêté au bon moment son spectacle pour s’assurer de l’état d’un homme âgé qui avait perdu connaissance.

En outre, il a invité les enfants de SOS Gammarth sur la scène de Carthage, pour chanter la chanson “Earth Song” de Michael Jackson dans son spectacle.

Il est à noter que Hassen Doss reçoit, en 2011, le prix du jeune espoir au douzième concours international de Vivonne. Faisant de lui le premier chanteur d’opéra tunisien à obtenir un premier prix à l’étranger.

Après avoir développé son style à l’Institut de musique de Sousse ainsi qu’à celui de Tunis, il se met à composer des musiques où se mélangent plusieurs styles.

En 2017, il sort son album Tayer et effectue une tournée entre juin et septembre. En passant notamment par le Festival international d’Hammamet.

Le 10 août 2018, il présente un spectacle “le Carnaval” au  Festival international de Carthage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here