Neila Zoghlami: “Les acquis des femmes tunisiennes sont menacés”

Neila Zoghlami, présidente de l’Association tunisienne des femmes démocrates, est revenue sur les atteintes aux libertés individuelles et aux droits des femmes. 

Ainsi Neila Zoghlami dénonce l’affaire des deux juges femmes et les procès-verbaux les concernant, ainsi que le certificat de “virginité”, qui circulent sur la toile. Elle crie haro sur l’atteinte aux libertés individuelles. Elle précise dans ce contexte: “Les acquis des femmes tunisiennes sont menacés”. Et ce, lors de son passage sur les ondes de Mosaique FM.

Elle estime que d’après le président de la République, la femme n’est vue que comme étant une “secrétaire” et non occupant des postes clés. 

Sur un autre volet, Neila Zoghlami a fait savoir que son organisation a refusé le dialogue présidé par Kaïs Saïed. Tout en soulignant qu’un mouvement de protestation aura lieu le 10 juin. 

En somme, elle lance un appel au président de la République: “Nous faisons partie de ce pays, et non des locataires. Et nous ne voulons guère être un simple décor pour le dialogue. Nous continuons le combat”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here