Egypte : Philip Morris paye 450 millions de dollars pour une nouvelle licence

Philip Morris, la plus grande entreprise de tabac au monde, a payé environ 450 millions de dollars (environ 8,3 milliards de livres égyptiennes). Afin d’obtenir la nouvelle licence de production de cigarettes traditionnelles et électroniques . Et ce, en Égypte, selon les estimations des économistes.

Seul Philip Morris a soumis l’offre par l’intermédiaire de sa filiale “United Morris Tobacco“, l’a remportée et a fondé la United Tobacco Company, qui possédait 24% de ses actions conformément aux termes de la licence.

Les sociétés British American Tobacco, Palm Smoke et Al-Mansour International Distribution se sont retirées de l’appel d’offres que l’Égypte mène concernant la licence, citant le retrait que les nouvelles conditions d’appel d’offres créeront un quasi-monopole sur le marché des cigarettes, selon un document publié décembre dernier.

La nouvelle société “United Tobacco” louera une usine et ses équipements à Eastern Tobacco Company. Et ce, pour 200 millions de livres par an.

L’accord d’Eastern Tobacco avec Philip Morris  stipule que si l’une des compagnies de tabac opérant en Égypte ou à l’étranger détient 10 % des actions d’Eastern Tobacco, Philip Morris a le droit d’acheter la participation d’Eastern Tobacco dans « United Tobacco » à une valeur nominale. En plus de 108 millions de dollars, qui est égale à 24% de la valeur de la licence payante.

La nouvelle société brisera le monopole d’Eastern Tobacco sur l’industrie des cigarettes en Égypte. Et Eastern Tobacco fabriquera des cigarettes, du tabac à pipe, des cigares et de la mélasse. La part de marché de l’entreprise est d’environ 70 %, contre environ 30 % pour les entreprises étrangères.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here