La Russie dit avoir payé l’intégralité de ses coupons Eurobond

Le paiement a été effectué quelques jours avant l’expiration d’une dérogation américaine sur les paiements d’obligations russes.

“La Russie a payé l’intégralité des coupons sur deux euro-obligations en circulation dues le 26 mai”. C’est ce qu’a annoncé vendredi le ministère des Finances du pays. Les premiers décaissements précèdent un blocage potentiel des États-Unis sur les paiements de la dette russe.

“Le ministère des Finances informe que les fonds pour le paiement des emprunts obligataires externes de la Fédération de Russie venant à échéance en 2026 d’un montant de 71,25 millions de dollars et en 2036 d’un montant de 26,5 millions d’euros (28 millions de dollars) ont été reçus par l’agent payeur pour Eurobonds, le National Settlement Depository”, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Selon le ministère, au 1er avril 2022, la dette publique extérieure de la Russie s’élevait à 57,143 milliards de dollars, y compris la dette sur les euro-obligations (37,26 milliards de dollars). Au total, la Russie compte 15 euro-obligations en circulation avec des échéances allant de 2022 à 2047.

2 milliards de dollars de paiements obligataires extérieurs

Le National Settlement Depository a reçu les fonds, a indiqué le ministère. Cependant, il n’est pas clair si le dépositaire serait en mesure de canaliser les fonds plus loin afin qu’ils atteignent les créanciers de la Russie.

La Russie a reçu la possibilité de rembourser sa dette libellée en dollars grâce à une dérogation accordée par Washington. Cependant, la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen, a annoncé cette semaine que la dérogation, qui expire le 25 mai, pourrait être autorisée à expirer, bien qu’aucune décision finale à ce sujet n’ait été prise. Si la dérogation expire, la Russie perdra la capacité d’effectuer des paiements de coupons aux investisseurs américains sur ses obligations en dollars, ce qui constituerait un défaut, bien que technique.

La Russie s’est empressée d’éviter le défaut de paiement. Il est considéré comme risquant de porter atteinte à sa réputation. Le ministre russe des Finances, Anton Siluanov, a répété plus tôt cette semaine que la Russie avait suffisamment d’argent pour assurer le service de ses euro-obligations et qu’elle effectuerait des paiements en roubles si Washington bloquait d’autres options.

Après le 25 mai, la Russie aura encore près de 2 milliards de dollars de paiements obligataires extérieurs dus avant la fin de l’année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here