L’Agence internationale de l'énergie met en garde contre les sanctions russes

“Les sanctions occidentales contre la Russie et les mesures de représailles de Moscou auront de grandes implications pour le marché mondial de l’énergie”. C’est ce qu’a déclaré vendredi, à Vienne, Fatih Birol, directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie (AIE).

“Je crois que nous sommes au milieu de la première crise énergétique mondiale. Dans les années 70, nous avons vu la crise pétrolière. Celle-ci a eu de grandes conséquences sur l’économie et l’inflation. Mais alors ce n’était que du pétrole”, a-t-il dit.
“Rappelons-nous que la Russie est le premier exportateur mondial de pétrole et de gaz naturel, ainsi qu’un acteur majeur sur le marché des matériaux utilisés par le secteur de l’énergie”, a ajouté Birol.
“Par conséquent, les sanctions qui ont été imposées à la Russie ou les décisions politiques du Kremlin ont et auront de grandes conséquences pour le marché de l’énergie”.
Selon Birol, il serait trop optimiste de croire que la volatilité actuelle du marché de l’énergie pourrait bientôt prendre fin. En effet, le monde pourrait revenir à une période de prix bas et de conditions de marché stables.
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here