La Chine paiera désormais l'énergie russe en yuan

Le charbon et le pétrole russes payés en yuans sont sur le point de commencer à entrer en Chine. C’est ce que rapporte Bloomberg jeudi.

Selon le média, citant le cabinet de conseil chinois Fenwei Energy Information Service, plusieurs entreprises chinoises ont utilisé la monnaie locale pour acheter du charbon russe en mars. D’ailleurs, les premières cargaisons arriveront ce mois-ci en Chine.
Ainsi, ce seront les premières livraisons de matières premières payées en yuan. Et ce, depuis que les États-Unis et l’Europe ont frappé Moscou de sanctions sans précédent. Coupant de ce fait plusieurs banques russes du système financier international.
Par ailleurs, les négociants ont déclaré que les vendeurs de brut russes avaient également offert aux acheteurs chinois la possibilité de payer en yuan. Par conséquent, les premières cargaisons de la qualité ESPO achetées avec de la monnaie chinoise seront livrées à des raffineurs indépendants en mai. C’est encore ce qu’ont déclaré à Bloomberg des personnes proches des achats.
En outre, selon Fenwei, la sidérurgie et le charbon des centrales électriques sont payés en renminbi. Ces accords sont traditionnellement conclus en dollars avec la Chine. Mais de nombreux acheteurs chinois ont temporairement interrompu leurs achats après que Washington et ses alliés ont coupé les prêteurs russes de SWIFT.
De plus, les données montrent que la Russie était le deuxième fournisseur de charbon de la Chine l’année dernière. En effet, près de la moitié des importations en provenance de Russie sont du charbon métallurgique.
Au final, les acheteurs chinois souhaitent importer davantage de fournitures russes. Cependant, les barrières logistiques et financières pourraient finalement limiter les flux. Ainsi a déclaré le mois dernier l’Association chinoise du transport et de la distribution du charbon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here