Le Bulgare Monbat AD finalise l'acquisition majoritaire de 60% des actions de Batteries NOUR

Le quatrième producteur européen de batteries au plomb – Monbat – avait bouclé la dernière tranche de l’acquisition du contrôle de la société tunisienne des Batteries NOUR. Ainsi, Monbat Group devient l’actionnaire majoritaire, détenant 60% de Batteries NOUR (720 000 actions) et  s’impose comme un investisseur d’envergure dans la formidable Tunisie, stratégiquement située entre l’Europe, l’Afrique et le Moyen-Orient.

L’actuel propriétaire unique de Batteries NOUR, Fethi Ghali, conserve 40% des actions. Il continuera à participer à la croissance et au développement de la nouvelle structure actionnariale. Monbat AD prévoit de doubler les volumes de production actuels de Batteries NOUR pendant une période relativement courte. Objectif: atteindre 1 million de batteries, en embauchant des travailleurs supplémentaires et en renforçant les compétences de la main-d’œuvre existante.

Monbat AD a l’intention de faire de Batteries NOUR un hub régional pour la production et le développement de la main-d’œuvre, liés à l’expansion de ses activités commerciales en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Augmentation des exportations

Le groupe Bulgare Monbat AD travaille déjà de manière proactive sur un programme de transformation et d’intégration à grande échelle. L’accent est mis sur l’amélioration des processus de fabrication, la qualité des produits ainsi que l’introduction de nouveaux produits.
En effet, le processus de fabrication sera modernisé conformément aux normes internationales du secteur, créant ainsi une réelle compétitivité sur les marchés de l’UE. Les plans stratégiques prévoient également une augmentation significative des exportations de Batteries NOUR. Et ce vers de nouveaux marchés au Moyen-Orient et en Afrique centrale.
Afin de s’inscrire davantage dans la logique économique du Groupe Monbat (utilisation de plomb 100% recyclé en auto-approvisionnement), Batteries NOUR va développer et déployer une toute nouvelle filière de recyclage moderne et respectueuse de l’environnement. Elle sera opérationnelle au deuxième trimestre 2023.
Cette nouvelle usine contribuera à la durabilité de l’approvisionnement en matière première de base – le plomb. Elle mettra en place les normes de l’UE en matière d’économie circulaire et de gestion environnementale. La valeur approximative de cet investissement est de l’ordre de 4,5 millions d’euros (14,5 MD).
Pour rappel, le groupe Monbat et ses principaux actionnaires sont également actifs dans d’autres secteurs économiques. Ils prévoient aussi d’œuvrer dans le cadre du nouveau partenariat dans d’autres secteurs cruciaux pour le développement de l’économie tunisienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here